Tennis, badminton et autres raquettes des Mascareignes

Pour parler tennis , bad et ping -pong , de la région Océan Indien : Madagascar , Réunion et Maurice.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Mars 2012 : A propos de l’affaire Desscann

Aller en bas 
AuteurMessage
coachmadatennis
Admin
coachmadatennis

Nombre de messages : 3518
Date d'inscription : 27/09/2006

MessageSujet: Mars 2012 : A propos de l’affaire Desscann   Sam 17 Mar - 21:28

17 mars 2012

Dans le Mauricien : http://www.lemauricien.com/article/tennis-table-l%E2%80%99amtt-se-defend-toute-discrimination

Citation :
TENNIS DE TABLE: L’AMTT se défend de toute discrimination





Article paru dans Le Mauricien | 17 mars, 2012 - 15:00






Alors que la sélection de tennis de table pour les championnats d’Afrique cadets et juniors vient d’être nommée, une voix discordante se fait entendre. Devant cet état de choses, le comité exécutif a souhaité se défendre, et surtout dénoncer ce qu’il appelle des « ingérences ». De plus, des incidents, qui seraient survenus dimanche dans l’enceinte du Centre national de tennis de table à Beau-Bassin, auraient eu pour effet de mettre le feu à une situation calme, selon les dires des membres.
D’ordinaire discret en ce qu’il s’agit des affaires de l’Association mauricienne de tennis de table (AMTT), Philippe Hao Thyn Voon a tenu un long réquisitoire pour expliquer la situation qui prévaut actuellement au sein de cette discipline. « Il règne depuis trop longtemps déjà une atmosphère malsaine. Depuis la démission forcée de Rajessen Desscann, le tennis de table est agité par des soubresauts provoqués par des gens de l’extérieur », affirme d’entrée Philippe Hao Thyn Von, qui intervenait « non pas en tant que président du COM, mais en tant que PRO de l’AMTT. »
Il a cité, pour l’exemple, les récentes accusations dont les entraîneurs ont été l’objet. « Nous avons toujours travaillé en honnêteté et dans la transparence. Nos entraîneurs n’ont jamais fait de discrimination », martèle-t-il.
Dans son long discours, il est revenu sur ce qu’il appelle l’affaire Desscann, quand l’entraîneur national avait été forcé de démissionner de son poste de coach du Mauritius Sports Council (MSC). « Ils ont voulu nous déstabiliser en retirant nos entraîneurs. Mais trouvez-vous normal qu’on demande et oblige un Directeur technique fédéral (ndlr : Patrick Sahajasein) d’entraîner des jeunes dans une région ? » s’intérroge Philippe Hao Thyn Voon.
Il est encore revenu sur la série de lettres anonymes reçues l’année dernière. Des lettres qui dépassaient largement le cadre sportif, selon Philippe Hao Thyn Voon. « Ces lettres anonymes attaquaient nos familles et créaient la zizanie. Mais nous avons su rester solidaires et fermes dans nos actions », a déclaré le PRO, avant de dire que le comité a été élu « pour quatre ans et qu’il compte aller au bout de son mandat. »
Selon lui, les récents évènements — attaques et menaces envers les techniciens (affaire référée à la police, selon Philippe Hao Thyn Voon) — aura été la goutte d’eau qui a fait déborder le vase. « Nous n’en pouvons plus. On ne peut pas laisser cette situation continuer. »
L’entraîneur national, Rajessen Desscann, a lui aussi parlé des menaces qui ont plané sur sa famille. « Mon enfant était menacé avant même sa naissance », soutient le coach. Or, il a remarqué que les attaques venaient au moment des sélections. « Dès qu’un joueur n’est pas retenu en sélection, on reçoit des attaques. Ce n’est pas normal, d’autant qu’elles n’ont aucun lien, de près ou de loin, avec le monde du sport. »
Or, les récents évènements laissent penser que certaines personnes veulent faire disparaître la famille Desscann du sport. « Mais nous sommes là parce qu’on aime ce sport. Nos parents ont aimé cette discipline et nous avons suivi leurs pas. » L’événement de dimanche, « avec des gens à l’allure louche dans l’enceinte du gymnase », le conforte dans sa position. « Je crains pour mon collègue et moi. »
Selon lui, tout a commencé avec l’annonce de la sélection en vue des championnats d’Afrique. « Je répète, ce n’est pas Rajessen Desscann qui fait la sélection. Il y a des critères que nous avons instaurés et qu’il faut respecter. Ce n’est pas juste d’être absent des entraînements et vouloir être en sélection alors qu’il y a des joueurs qui s’entraînent dur pour avoir leur place », soutient-il.

« Eviction du COM ? »
De son passé de joueur, Rajessen Desscann retient la préparation minutieuse pour préparer des championnats aussi élevés que l’échéance continentale. « On ne prépare pas des championnats comme ça. »
De son côté, Vimal Basanta Lala, secrétaire de l’AMTT, a tenu à apporter des éclaircissements quant aux critères de sélection. « Nous avons une ligne de conduite très simple. Soit les joueurs la suivent, soit ils disent non et assument les conséquences. »
Cependant, les membres de l’AMTT disent avoir une idée de qui est derrière ce mouvement de contestation. « Nous souhaitons seulement qu’elle vienne de l’avant et dise ce qui ne va pas », a souligné Philippe Hao Thyn Voon.
Et ce dernier de jeter un pavé dans la mare en s’interrogeant sur la démarche de certains. « Il y aura les élections du COM l’année prochaine. Donc, je me demande s’il n’y a pas de tractations pour créer une mauvaise ambiance dans la communauté. Et si l’AMTT était suspendue ou se retrouvait en Cour suprême, est-ce que ce ne serait pas délibéré, vu que je suis le représentant du tennis de table au COM ? »
Autant de questions qui ont été soulevées pendant la conférence de presse qui aura duré plus d’une heure. Mais des questions qui resteront, peut-être, sans réponse…


CHAMPIONNATS D’AFRIQUE: Une sélection née dans la douleur
A peine la sélection pour les championnats d’Afrique cadets et juniors (en Algérie) annoncée que quelques personnes, pas d’accord avec l’absence de joueurs, ont entamé des actions.
Ainsi, à la lecture de cette sélection, on note tout de suite l’absence de Warren Li Kam Wa, actuel n°1 de la ligue. « Warren a démontré de bonnes performances. Mais s’il avait été plus régulier aux entraînements, c’est sûr qu’il aurait été du voyage », affirme Vimal Basanta Lala, secrétaire de l’AMTT.
Mais il semblerait que ce soit l’absence de Jaisina Newaj qui ait suscité des controverses. « Ses parents ont écrit au MJS. Mais nous, nous n’avons pas encore reçu de plainte officiellement », expliquent les membres. Ce n’est que pendant la conférence de presse qu’ils ont reçu la lettre des parents de la pongiste.
La lettre envoyée au MJS a eu un effet inattendu. En effet, le Desk Officer aurait demandé un rapport détaillé de la situation. Résultats des courses : le dossier est toujours en suspens. « Nous nous voyons maintenant obligés d’attendre la décision du MJS », affirment les membres de l’AMTT. Mais ces derniers s’interrogent sur les motivations des parents de la joueuse. « Pourquoi ne pas s’être mis en relation avec nous ? Il y a des critères que nous avons imposés. Et si on ne les respecte pas, il faut s’attendre aux conséquences. »
De plus, selon les membres, Jaisina Newaj n’est pas régulière aux entraînements. « Nous avons fermé les yeux. Mais on ne peut pas laisser passer. Ce n’est pas juste envers ceux qui s’entraînent dur pour se maintenir à un bon niveau », déclare Didier Hao Thyn Voon. Et les membres de s’interroger : « Quand est-ce que ça va finir ? »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.madatennis.be/
coachmadatennis
Admin
coachmadatennis

Nombre de messages : 3518
Date d'inscription : 27/09/2006

MessageSujet: Re: Mars 2012 : A propos de l’affaire Desscann   Dim 18 Mar - 22:43

18 mars 2012

Dans le Mauricien : http://www.lemauricien.com/article/tennis-table-lamtt-met-les-points-sur-les-i


Citation :





Share |
.
TENNIS DE TABLE: L'AMTT met les points sur les i





Article paru dans Week-End | 18 mars, 2012 - 23:00






L'Association Mauricienne de Tennis de Table (AMTT) a tenu une conférence de presse vendredi dernier au siège du Comité Olympique Mauricien (COM) à Port-Louis. Le comité exécutif est revenu sur les évènements passés qui ont fait couler beaucoup d'encre et qui portent atteinte à l'image de la fédération.
Philippe Hao Thyn Voon, Public Relations Officer (PRO) de l'AMTT, a voulu faire ressortir que le tennis de table mauricien passe par des moments très difficiles. " Tout ceci avait débuté depuis un an déjà avec la démission de Rajessen Desscann de son poste d'entraîneur de la Mauritius Sports Council (MSC). Il y a des personnes qui veulent déstabiliser la bonne marche de la fédération et je trouve cela aberrant. Il ne faut pas oublier que nous avons été élus pour quatre ans et que nous irons au bout de ce mandat. Cette situation ne peut continuer. Elle n'est pas acceptable", a déclaré PHTV, qui a voulu faire ressortir qu'il intervenait non pas comme le président du COM mais comme PRO de l'AMTT.PHTV est revenu sur les lettres anonymes qui n'ont rien à voir avec le sport et qui secouent le tennis de table local et surtout la famille Desscann. En effet, ces lettres attaquent les familles et tentent de mettre à mal l'entente au sein du comité directeur de l'AMTT. Les incidents survenus dimanche dernier au Centre National de Tennis de Table à Beau-Bassin ont été la goutte d'eau qui a fait débordé le vase. Selon l'entraîneur national Rajessen Desscann, tout a commencé avec l'annonce de la sélection en vue des Championnats d'Afrique cadets-juniors. L'entraîneur national a tenu à souligner que ce n'était pas lui qui faisait la sélection et que ce sont uniquement les plus méritants et ceux qui travaillent dur qui méritent d'y accéder.
Ashita Beenessreesingh, présidente de l'AMTT, a pour sa part fustigé le comportement des opposants de l'AMTT. "Depuis que je suis membre de la fédération, jamais je n'ai vu de tel comportement. Ça fait peur. Je pense aux parents des pongistes qui doivent être mal à l'aise devant des situations aussi délicates. Nous sommes une fédération qui n'a jamais eu de problème majeur mais qui est maintenant secoué par des problèmes créés par des personnes extérieures", a fait savoir la présidente.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.madatennis.be/
 
Mars 2012 : A propos de l’affaire Desscann
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Trail de Vulcain 2012 les 3 et 4 mars 2012
» Monthléry 4 Mars 2012
» 3-4 mars 2012 Championnats Nationaux à Metz
» BRM 200 Muret (31), samedi 24 mars 2012
» Classic Loire Atlantique-1.4-17 Mars 2012

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tennis, badminton et autres raquettes des Mascareignes :: LE FORUM DU PING-PONG :: quoi de neuf à Maurice-
Sauter vers: